Contrôle de la population

Vous connaissez un lieu de vie de chats harets 

Vous connaissez un potentiel terrain de relâche?

Contrairement à une idée majoritairement répandue, la Suisse comporte de très nombreux sites de chats errants, ou plutôt haretsc'est-à-dire des chats précédemment domestiques, retournés à la vie sauvage.

 

Ceux-ci vivent librement leur vie en extérieur et se débrouillent généralement très bien seuls. Néanmoins, la situation peut très rapidement dégénérer lorsque leur nombre explose, ce qui se produit en un clin d'oeil, puisque une chatte peut avoir jusqu'à 16 chatons par an!

La surpopulation peut très rapidement devenir une situation dramatique pour eux: plus de nourriture; consanguinité; maladies; guerres de territoires; être humain violent exacerbé par l'invasion féline; etc. C'est pourquoi il est vital de leur donner un "coup de pouce" en les stérilisant, leur permettant ainsi de couler le reste de leurs jours en paix.

Dans la mesure du possible, nous ne cherchons pas à placer les chats harets à l'adoption. Nous pratiquons le "catch & release", c'est-à-dire la stérilisation, le contrôle des maladies et la remise en liberté.

Ceci n'est possible que grâce à la présence de "terrains de relâches", que nous cherchons toujours activement. Il s'agit d'endroits où les chats harets peuvent être relâchés afin de vivre en paix, et sur lesquels des personnes de contact gardent un oeil distant, amenant de temps à autre de la nourriture.